Cloud Eco donne la parole à ses collaborateurs : Vincent SILINI, Directeur de l’Agence de Saint-Denis

  1. ITW camera collaborateurs

Arrivé en 2015 au sein de la société, Vincent SILINI occupe le poste de Directeur de l’Agence Cloud Eco de Saint-Denis. Au cours de ces trois années avec nous, il a multiplié les actions pour relancer son agence et lui permettre de viser des objectifs élevés. Il dresse aujourd’hui le bilan des décisions prises et affiche ses objectifs pour l’année 2018.

Peux-tu nous parler de ton parcours au sein de Cloud Eco ?

J’ai intégré la société en 2015, directement en tant que Directeur de l’Agence de Saint-Denis. Il s’agissait d’un vrai challenge pour moi car je rejoignais un nouveau secteur d’activités, les télécoms, tout en changeant d’approche commerciale puisque mes précédentes expériences professionnelles reposaient exclusivement sur de la vente à destination des particuliers.

Étant seul au sein de l’agence de Saint-Denis à mon arrivée, il m’a fallu repartir de zéro pour relancer l’activité de l’agence. Ma première décision a été de m’appuyer sur deux anciens collaborateurs pour m’entourer de personnes de confiance et avec lesquelles j’avais l’habitude de travailler. Alors Directeur Commercial, Christophe KOPARANIAN a été d’un grand soutien dans le nouveau départ de l’agence mais aussi dans ma rapide montée en compétences, pour l’atteinte des objectifs fixés.

Quel est ton ressenti vis-à-vis de Cloud Eco ?

Ce que j’apprécie tout particulièrement, ce sont les valeurs humaines et la proximité qui existent entre les différents services de la société. Le surpoids hiérarchique auquel on peut être confronté dans de nombreuses entreprises n’existe pas chez Cloud Eco, où chaque collaborateur, responsable et directeur sait se rendre disponible pour que nous avancions tous ensemble.

Je suis également très sensible à la politique de méritocratie qui fait partie intégrante des fondements de la société. Tout au long de mon expérience, j’ai très rarement eu l’occasion d’observer un tel niveau de confiance et de telles perspectives d’évolution en interne, dès lors qu’on adhère à la vision de l’entreprise et qu’on multiplie les efforts pour accompagner ses réussites.

D’une manière générale, je considère que Cloud Eco a la chance de porter un beau projet, qui mérite de se déployer et qui justifie qu’on s’investisse pour créer une dynamique de succès sur la durée.

Comment imagines-tu ton rôle en tant que Directeur d’Agence ?

Je me considère avant tout comme une ressource humaine, au sens où mon rôle est de former mes collaborateurs pour accompagner et favoriser leur progression. Entre 2015 et aujourd’hui, je suis fier du travail réalisé pour l’agence de Saint-Denis, dans laquelle j’ai eu l’occasion de gérer jusqu’à 7 commerciaux.

Cette agence s’est rebâtie mois après mois autour des valeurs de la société, en s’appuyant sur des process internes et des plans d’actions ciblés qui nous permettent d’être une valeur sûre aujourd’hui. A ce sujet, je tiens à saluer l’apport d’Idriss ABDENNEBI, qui dispose de l’ancienneté la plus importante parmi les commerciaux de l’agence, et qui prend vraiment à coeur son rôle de locomotive au sein de l’équipe, contribuant ainsi directement à nos réussites.

Quels sont les objectifs de ton agence pour cette année 2018 ?

En termes de ressources, j’aimerais enrichir mon équipe avec deux nouveaux collaborateurs, en mai puis à la rentrée, pour que le contexte de leur intégration soit favorable à une montée en compétences rapide et efficace.

En matière de résultats, nous avons manqué le podium de très peu en 2017, après avoir pourtant terminé l’année avec de très bons mois. Cette année, nous essaierons de mieux gérer nos efforts tout au long de l’année, pour monter en puissance au fil des mois et ainsi intégrer le top 3 des agences.