Ping call : comment éviter les arnaques ?

  1. arnaque telephonique ping call

Ping call : l’escroquerie à l’appel en absence

Votre téléphone a sonné une à deux fois sans vous laisser le temps de décrocher ? Attention, il pourrait s’agir d’une escroquerie connue sous le nom de « ping call ». Ce type d’arnaques se multiplient depuis quelques mois. L’objectif des escrocs est de vous faire passer un maximum de téléphone en vous faisant rappeler un numéro de téléphone surtaxé et facturé à la minute.

Premier réflexe : si le numéro de téléphone commence par 08, ne rappelez pas ! Cela vaut également si vous recevez un SMS ou un message vocal sur votre répondeur, vous invitant à rappeler un numéro commençant par 08.

Si les appels frauduleux étaient facilement identifiables par le passé, les escrocs utilisent désormais des numéros trompeurs pour ne pas éveiller les soupçons. Redoublez donc de vigilance ! Le mode opératoire le plus courant est le suivant : vous remarquez un appel en absence d’un numéro commençant par 01, 02, 03…

Vous rappelez et un interlocuteur vous explique que vous avez gagné un bon d’achat d’une grande marque de distribution. Vous êtes alors invité à appeler le service client pour l’obtenir, via un numéro commençant par 0890, 0892 ou encore 0899…

Il s’agit d’un numéro surtaxé qui peut vous coûter (très) cher. Au bout du fil, un autre opérateur va en effet tenter de vous garder en ligne le plus longtemps possible. En moyenne, les victimes restent une demi-heure en ligne, perdant ainsi près d’une vingtaine d’euros.

Quelques recommandations pour éviter d’être escroqué

La solution consiste avant tout à ne pas rappeler et à bloquer le numéro. Nous vous recommandons également de signaler le numéro de téléphone aux autorités. Pour cela, il vous suffit d’envoyer un SMS gratuitement au 33700 avec le texte « spam vocal » suivi du numéro de téléphone utilisé par l’arnaqueur. L’opérateur auprès duquel le numéro a été enregistré aura la charge de bloquer celui-ci et d’alerter la DGCCRF, organisme de répression des fraudes.

Si vous avez déjà appelé l’escroc, vous pouvez également vous adresser au service « info escroquerie » au 0811 02 02 17 (appel gratuit).